LES BASSESSES DE NÈGRE OBAMA ENVERS MON PRÉSIDENT DONALD TRUMP DES ÉTATS UNIS, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

LES BASSESSES DE NÈGRE OBAMA ENVERS MON PRÉSIDENT DONALD TRUMP DES ÉTATS UNIS, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Obama met des bâtons dans les roues de Trump © AP Photo/ Andrew Harnik

 

LU DANS LA PRESSE 19:25 21.12.2016URL courte Vzgliad 468459756 Le président américain sortant fait tout pour compliquer le travail de son successeur, notamment en bloquant la production de pétrole sur le plateau continental américain en Arctique. Le président américain sortant Barack Obama veut bloquer la vente de licences de forage sur le plateau continental des USA en Arctique et en Atlantique. © AFP 2016 JEFF KOWALSKY Équipe de Donald Trump: la Russie ne fait plus partie des priorités de la défense US La raison du renoncement au forage de nouveau puits en océan Atlantique réside officiellement dans les protestations des militants environnementaux et des populations locales. Les motifs réels sont pourtant clairs: l'annulation des projets s'explique par la conjoncture actuelle du marché pétrolier. En effet, il s'agit d'initiatives très coûteuses que personne ne mettra en œuvre en période de prix bas, d'autant que l'infrastructure de la région est peu développée. Quoi qu'il en soit, la décision du président actuel pourra être annulée par son successeur: Donald Trump s'intéresse peu aux problèmes environnementaux et se prononce pour une liberté plus large des entreprises énergétiques. Obama le comprend parfaitement mais semble tout de même vouloir compliquer la vie du nouveau locataire de la Maison blanche, qui aura besoin de temps pour résoudre cette question. Obama veut donc activer une clause de la loi de 1953 lui offrant des pouvoirs élargis pour limiter l'octroi futur de licences de production de pétrole et de gaz sur le plateau continental américain. © REUTERS/ JAMES LAWLER DUGGAN Présidentielle US: les démocrates perdent le plus grand nombre de délégués Selon Bloomberg, l'utilisation de la loi de 1953 « provoquera sans doute un litige judiciaire ». Trump pourrait annuler la décision d'Obama mais cela prendrait alors des « années de procédures ». D'après le Guardian, ce blocage des droits d'extraction va à l'encontre de la promesse de Trump de lever les obstacles d'Obama et de Clinton dans ce domaine. Le porte-parole de la Maison blanche s'est abstenu de tout commentaire. Cette décision du président sera un frein à l'extraction américaine et pourrait donc favoriser la croissance des prix mondiaux du pétrole. Mais compte tenu des projets de Trump, le marché comprends qu'Obama ne décide plus vraiment de rien. C'est pourquoi sa réaction sera très limitée. Outre les interdictions du président actuel, la mise en œuvre de projets sur le plateau continental se heurte à une situation économique défavorable. « Des investissements importants dans la mise en œuvre de projets de ce genre semblent peu justifiés, pour ne pas dire plus. Les prix du pétrole doivent être beaucoup plus élevés pour que l'extraction en Arctique et en Atlantique redevienne rentable », estime Sergueï Melnikov, analyste en chef de Global FX. Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/presse/201612211029288989-obama-trump-production-petrole/

Obama raye le mot "nègre" des lois américainesPhoto : EPA

 

SOCIÉTÉ 16:14 21.05.2016(mis à jour 16:11 22.05.2016) URL courte131199421 Le président américain Barack Obama a signé une loi qui prohibe l'utilisation de termes offensants pour les minorités dans les textes de la législation fédérale. © PHOTO. TWITTER Les Noirs font un pied-de-nez au racisme sur Twitter La loi prévoit la suppression, dans les textes de la législation fédérale, des "références offensantes à l'égard des minorités", dont les mots tels que "oriental", "nègre", etc., apprend-on de la chaîne télévisée ABC News. Le projet de loi est ainsi censé rendre les textes plus modernes et les débarrasser des formulations politiquement incorrectes des années 1970, présentes notamment dans les documents du ministère de la Santé et des services sociaux des Etats-Unis. "La notion +oriental+ n'a pas sa place dans la législation fédérale. Ce terme offensant et archaïque tombera enfin en désuétude", a précisé un des auteurs du projet.  De telles appellations étaient utilisées afin de mettre en relief que le fait que les membres desdites minorités resteraient toujours à l'écart de la société et ne deviendraient jamais des Américains à part entière, précise la chaîne. © PHOTO. CAPTURE D'ÉCRAN SUR YOUTUBE Sous la pression, une appli populaire contrainte d'effacer ses masques d'Obama "Les origines de ces termes remontent à l'époque de la colonisation européenne quand le terme "oriental" servait pour décrire l'Asie ou la population asiatique en tant qu'inférieure, exotique ou arriérée", selon le directeur du Centre des recherches sur l’immigration de l'Université du Minnesota Eric Li.  En février, le projet de loi a été approuvé par la Chambre des représentants des Etats-Unis. En mai, le Sénat américain a voté à l'unanimité en faveur de cette nouvelle mesure. La loi entre en vigueur dès lors que le président y a apposé sa signature. 

Commenter cet article