Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la conscience humaine(fermaton.overblog.com)

LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

23 Juin 2021, 22:29pm

Publié par clovis simard

LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA NON INSÉPARABILITÉ EN PHYSIQUE QUANTIQUE EST UNE REPRÉSENTATION DE LA RÉSURRECTION, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

En mécanique quantique, les inégalités de Bell, énoncées en 1964 par John Stewart Bell, sont des relations que doivent respecter les mesures sur desétats intriqués dans l'hypothèse d'une théorie déterministe locale à variables cachées. Il a été démontré expérimentalement en 1982 qu'elles sont systématiquement violées dans les cas EPR, obligeant à renoncer à une ou plusieurs des trois hypothèses suivantes, sur lesquelles sont fondées les inégalités de Bell1 :

  • le principe de localité : deux objets distants ne peuvent avoir une influence instantanée l'un sur l'autre, ce qui revient à dire qu'un signal ou une influence ne peut se propager à une vitesse plus grande qu'une vitesse limite, qui se trouve être la vitesse de la lumière dans le vide ;
  • la causalité : l'état des particules est déterminé uniquement par leur expérience, c'est-à-dire leur état initial et l'ensemble des influences reçues dans le passé ;
  • le réalisme qui, dans l'esprit de l'article original de Bell, signifie que les particules individuelles sont des entités qui possèdent des propriétés propres, véhiculées avec elles.

 

LA RÉSURRECTION


Marthe, Marie et leur frère Lazare sont des amis de Jésus. Ils habitent à Béthanie.
Lazare est tombé malade.
Les deux sœurs envoient quelqu’un dire à Jésus :
« Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
« La maladie de Lazare ne le fera pas mourir ; elle doit servir à montrer la puissance de Dieu et la gloire de son fils. »
Jésus aime Marthe, Marie et Lazare. 
Pourtant, quand il apprend que Lazare est malade, il attend 2 jours avant de dire à ses disciples :
« Retournons en Judée, à Béthanie. »
Quand Jésus arrive, Lazare est au tombeau depuis quatre jours déjà.
Béthanie est à une demi-heure de marche de Jérusalem et beaucoup de Juifs sont venus pour consoler Marthe et Marie de la mort de leur frère. 
Marthe vient à Jésus : 
« Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que maintenant encore, Dieu t’accordera tout ce que tu lui demanderas. »
« Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. Crois-tu cela, Marthe ? »
« Oui, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu. »
Puis elle part appeler sa sœur Marie :
« Le maître est là, il t’appelle. »
Marie se lève rapidement et part rejoindre Jésus. 
« Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »
Quand il voit que tous pleurent, Jésus est bouleversé d’une émotion profonde et il pleure aussi.
Ils se rendent alors au tombeau. 
« Enlevez la pierre »
Puis il lève les yeux au ciel :
« Père, je te remercie parce que tu m’as exaucé.
Je sais que tu m’écoutes toujours et je voudrais que tous ces gens me reconnaissent comme ton fils. »
« Lazare, viens dehors ! »

« Déliez-le et laissez-le aller ! »
C’est ainsi que beaucoup de Juifs présents ont cru en lui. 

Évangile selon saint Jean, chapitre 11, versets 1 à 45

Commenter cet article