Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la conscience humaine(fermaton.overblog.com)

LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

10 Juin 2021, 15:57pm

Publié par clovis simard

LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA BIBLE LE RADIODURANS DE L'HUMANITÉ, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Selon le FERMATON(La plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, semblable au D. radiodurans, la Bible est une projection dans l'infini qui répare nos blessures dans notre mémoire pour survivre dans un monde sans Dieu ! c.q.f.d. / Dr Clovis Simard,phD

 

La Bible de Jérusalem est le nom donné à une série de traductions de la Bible en français élaborées sous la direction de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem, un établissement français d’enseignement supérieur et de recherche basé à Jérusalem et dirigé par l’ordre dominicain (catholique).

 

Deinococcus radiodurans est une bactérie polyextrêmophile et l'un des organismes les plusradiorésistants connus au monde. Cette bactérie présente une résistance impressionnante, notamment aux UV, aux radiations ionisantes, au peroxyde d'hydrogène, au vide, à l'acide, aux températures extrêmes, au dessèchement, au froid et à la famine. Cette capacité de résistance est due à sa structure cellulaire particulière et à son système très perfectionné de réparation de l'ADN, qui lui permet même de « ressusciter » quelques heures après sa mort3.

En raison de son extraordinaire résistance, elle a été affublée de surnoms tels que « Conan la bactérie » ou bien « la bactérie la plus résistante au monde ».

Sa haute résistance a intéressé les scientifiques4 et aussi les industriels qui voudraient produire des bactéries génétiquement modifiées résistantes aux sols très pollués ou radioactifs pour y dégrader lessolvants ou hydrocarbures notamment. Certains souhaitent créer des bactéries transgéniques rendues plus résistantes (par intégration de gènes de D. radiodurans) pour produire du méthane ou des « biocarburants de seconde génération »5. En 2008, un brevet était déjà déposé pour la production de « biocarburants » (à partir de déchets agricoles et sylvicoles) et un autre visant des usages médicaux.

Commenter cet article