LA FORMULE DE LA VIE EN ABONDANCE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

Lazare (he : אלעזר El-azar, Dieu a aidé) est un personnage de l'entourage de Jésus, apparaissant dans le Nouveau Testament, et ainsi devenu protagoniste de légendes orientales et occidentales du début de l'ère chrétienne. Il est essentiellement connu par un récit de l'Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis quatre jours et mis dans un sépulcre, serait sorti vivant de la tombe sur l'ordre de Jésus.---------------------La résurrection de Jésus est l'un des dogmes fondamentaux de la théologie chrétienne et de la christologie qui en forme le centre. Dans l'un des plus anciens écrits du christianisme, la Première épître aux Corinthiens, l'apôtre Paul déclare : « Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est vaine, et vaine aussi est votre foi (1Cor 15:14). »  Ce dogme affirme que Jésus de Nazareth est vraiment ressuscité d'entre les morts au troisième jour suivant sa crucifixion. Il est énoncé notamment dans le symbole de Nicée.  Selon les Évangiles, après sa crucifixion ordonnée par Ponce Pilate et sa mort sur la croix, Jésus est mis au tombeau. Deux jours plus tard, les Saintes Femmes et notamment Marie de Magdala constatent que la lourde pierre qui fermait le tombeau a été roulée et que le sépulcre est vide. Jésus apparaît ensuite à plusieurs de ses disciples, dont les apôtres1.  Les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus lors du dimanche de Pâques, soit le troisième jour après le Vendredi saint, qui correspond au jour anniversaire de sa crucifixion. Ils perçoivent cette résurrection comme un élément essentiel de la Rédemption.  Parce qu'elle est au cœur de la foi chrétienne, la résurrection de Jésus est un sujet abondamment traité dans le domaine artistique, en Orient comme en Occident.------------------------
Lazare (he : אלעזר El-azar, Dieu a aidé) est un personnage de l'entourage de Jésus, apparaissant dans le Nouveau Testament, et ainsi devenu protagoniste de légendes orientales et occidentales du début de l'ère chrétienne. Il est essentiellement connu par un récit de l'Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis quatre jours et mis dans un sépulcre, serait sorti vivant de la tombe sur l'ordre de Jésus.---------------------La résurrection de Jésus est l'un des dogmes fondamentaux de la théologie chrétienne et de la christologie qui en forme le centre. Dans l'un des plus anciens écrits du christianisme, la Première épître aux Corinthiens, l'apôtre Paul déclare : « Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est vaine, et vaine aussi est votre foi (1Cor 15:14). »  Ce dogme affirme que Jésus de Nazareth est vraiment ressuscité d'entre les morts au troisième jour suivant sa crucifixion. Il est énoncé notamment dans le symbole de Nicée.  Selon les Évangiles, après sa crucifixion ordonnée par Ponce Pilate et sa mort sur la croix, Jésus est mis au tombeau. Deux jours plus tard, les Saintes Femmes et notamment Marie de Magdala constatent que la lourde pierre qui fermait le tombeau a été roulée et que le sépulcre est vide. Jésus apparaît ensuite à plusieurs de ses disciples, dont les apôtres1.  Les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus lors du dimanche de Pâques, soit le troisième jour après le Vendredi saint, qui correspond au jour anniversaire de sa crucifixion. Ils perçoivent cette résurrection comme un élément essentiel de la Rédemption.  Parce qu'elle est au cœur de la foi chrétienne, la résurrection de Jésus est un sujet abondamment traité dans le domaine artistique, en Orient comme en Occident.------------------------
Lazare (he : אלעזר El-azar, Dieu a aidé) est un personnage de l'entourage de Jésus, apparaissant dans le Nouveau Testament, et ainsi devenu protagoniste de légendes orientales et occidentales du début de l'ère chrétienne. Il est essentiellement connu par un récit de l'Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis quatre jours et mis dans un sépulcre, serait sorti vivant de la tombe sur l'ordre de Jésus.---------------------La résurrection de Jésus est l'un des dogmes fondamentaux de la théologie chrétienne et de la christologie qui en forme le centre. Dans l'un des plus anciens écrits du christianisme, la Première épître aux Corinthiens, l'apôtre Paul déclare : « Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est vaine, et vaine aussi est votre foi (1Cor 15:14). »  Ce dogme affirme que Jésus de Nazareth est vraiment ressuscité d'entre les morts au troisième jour suivant sa crucifixion. Il est énoncé notamment dans le symbole de Nicée.  Selon les Évangiles, après sa crucifixion ordonnée par Ponce Pilate et sa mort sur la croix, Jésus est mis au tombeau. Deux jours plus tard, les Saintes Femmes et notamment Marie de Magdala constatent que la lourde pierre qui fermait le tombeau a été roulée et que le sépulcre est vide. Jésus apparaît ensuite à plusieurs de ses disciples, dont les apôtres1.  Les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus lors du dimanche de Pâques, soit le troisième jour après le Vendredi saint, qui correspond au jour anniversaire de sa crucifixion. Ils perçoivent cette résurrection comme un élément essentiel de la Rédemption.  Parce qu'elle est au cœur de la foi chrétienne, la résurrection de Jésus est un sujet abondamment traité dans le domaine artistique, en Orient comme en Occident.------------------------

Lazare (he : אלעזר El-azar, Dieu a aidé) est un personnage de l'entourage de Jésus, apparaissant dans le Nouveau Testament, et ainsi devenu protagoniste de légendes orientales et occidentales du début de l'ère chrétienne. Il est essentiellement connu par un récit de l'Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis quatre jours et mis dans un sépulcre, serait sorti vivant de la tombe sur l'ordre de Jésus.---------------------La résurrection de Jésus est l'un des dogmes fondamentaux de la théologie chrétienne et de la christologie qui en forme le centre. Dans l'un des plus anciens écrits du christianisme, la Première épître aux Corinthiens, l'apôtre Paul déclare : « Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est vaine, et vaine aussi est votre foi (1Cor 15:14). » Ce dogme affirme que Jésus de Nazareth est vraiment ressuscité d'entre les morts au troisième jour suivant sa crucifixion. Il est énoncé notamment dans le symbole de Nicée. Selon les Évangiles, après sa crucifixion ordonnée par Ponce Pilate et sa mort sur la croix, Jésus est mis au tombeau. Deux jours plus tard, les Saintes Femmes et notamment Marie de Magdala constatent que la lourde pierre qui fermait le tombeau a été roulée et que le sépulcre est vide. Jésus apparaît ensuite à plusieurs de ses disciples, dont les apôtres1. Les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus lors du dimanche de Pâques, soit le troisième jour après le Vendredi saint, qui correspond au jour anniversaire de sa crucifixion. Ils perçoivent cette résurrection comme un élément essentiel de la Rédemption. Parce qu'elle est au cœur de la foi chrétienne, la résurrection de Jésus est un sujet abondamment traité dans le domaine artistique, en Orient comme en Occident.------------------------

Commenter cet article