L'IMAM PHILIPPE COUILLARD PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC TERRORISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

L'IMAM PHILIPPE COUILLARD PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC TERRORISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
L'IMAM PHILIPPE COUILLARD PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC TERRORISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
L'IMAM PHILIPPE COUILLARD PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC TERRORISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

« On peut se moquer de la religion », dit Philippe Couillard

 

« Mais bien sûr qu'on peut se moquer d'une religion », a déclaré, vendredi, le premier ministre Philippe Couillard.

La Presse canadienne

Il répliquait ainsi à un imam de Montréal qui veut faire interdire le blasphème dans un projet de loi sur les discours haineux proposé par le gouvernement.

L'imam Salam Elmenyawi de Montréal est intervenu à la commission parlementaire sur le projet de loi 59, la semaine dernière, pour demander qu'on interdise à quelqu'un de se moquer de la religion.

Vous pouvez m'insulter, moi, mais n'insultez pas ma religion!

L'imam Salam Elmenyawi aux élus réunis dans le Salon rouge de l'Assemblée nationale

En point de presse vendredi matin avant de se rendre au caucus de son parti, dans un hôtel de Saint-Georges, le premier ministre a affirmé que l'imam allait trop loin.

« J'ai déjà dit que la liberté d'expression comprend le droit de dire des niaiseries, qu'on doit par la suite critiquer et dénoncer, a dit M. Couillard. Mais où est la ligne, il n'y a pas de liberté dans la société sans ligne. Mais est-ce que l'appel à la violence doit être toléré? C'est la question qu'on pose. »

M. Couillard s'est défendu de vouloir réprimer la liberté d'expression avec ce projet de loi. « Le but qu'on vise, ce n'est certainement pas de réduire la liberté d'expression au Québec. »

Il ne voit pas la nécessité de « récrire » le projet de loi pour éviter de porter atteinte à la liberté d'expression, mais a indiqué que la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée – qui pilote ce projet de loi –, est à l'écoute « pour arriver à nos objectifs ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article