OBAMA LE RACISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

OBAMA LE RACISTE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Obama le raciste

RICHARD MARTINEAU

Ainsi, Obama a demandé aux Noirs de voter pour Hillary Clinton.

«Je le prendrai comme une insulte personnelle, une insulte à mon héritage si la communauté afro-américaine baisse la garde et ne s’active pas lors de ces élections», a-t-il lancé lors d’un gala organisé par la Fondation du Caucus noir du Congrès américain.

VIVE LES GHETTOS ?

Primo: pourquoi y a-t-il un Caucus noir?

L’idée derrière le combat contre la ségrégation n’était-elle pas d’abolir les murs? De détruire les ghettos? De permettre aux Noirs d’être présents partout, dans toutes les institutions? De ne plus être définis par la couleur de leur peau?

D’être considérés comme des individus à part entière?

Deuxio: si tous les Noirs doivent voter pour Hillary, est-ce à dire que toutes les femmes doivent voter pour elle et que tous les hommes blancs aux cheveux orange doivent voter pour Donald Trump?

C’est drôle... Lorsqu’il a été élu, Barack Obama n’a cessé de répéter qu’il serait le président de tous les Américains, quelle que soit leur race. Mais maintenant, il joue la carte racia­le pour aider son parti.

Désolé, mais les Noirs sont comme les gais: ils n’ont pas été coulés dans le même moule. Il y en a de toutes les sortes.

Des pauvres, des millionnaires, des républicains, des démocrates, des progressistes, des conservateurs...

O. J. Simpson se foutait des Noirs, tous ses amis (ou presque) étaient des Blancs. Mais lorsqu’il a été accusé du meurtre de son ex-femme et de son amant, il a joué la carte raciale à fond pour séduire la majorité des jurés qui étaient noirs...

D’un côté, les membres des minorités disent à la majorité: «On est exactement comme vous, rien ne nous différencie, cessez de nous mettre à part...»

De l’autre, ils ne cessent de revendiquer haut et fort leur «différence».

AU-DELÀ DE LA COULEUR

Dans son célèbre discours prononcé le 28 août 1963 (I Have a Dream), Martin Luther King disait cette phrase: «Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère.»

Je répète: pas sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère...

Et que dit Barack Obama?

Il dit que les gens de TELLE couleur devraient voter pour TEL parti!

Il met TOUS LES NOIRS dans le même sac!

Comme l’a écrit l’intellectuel afro-américain Shelby Steele dans son livre intitulé — justement — The Content of Our Character: «Transformer chaque individu en membre d'une minorité ne diminue pas les tensions raciales, ça les accroît...»

Savez-vous comment on appelle les gens qui considèrent que tous les Noirs se ressemblent, qu’ils pensent tous pareil et qu’ils penchent tous du même bord?

Des racistes.

Il y a des débats et des tensions au sein de la communauté arabo-musulmane. Idem pour la communauté noire.

La communauté afro-américaine n’est pas un banc de poissons, elle ne se déplace pas en troupeau.

Ce sont des êtres humains intelligents, autonomes, qui pensent par eux-mêmes.

Comme tout le monde.

Honte à Obama!

Commenter cet article