L'ISLAMISME UNE IDÉOLOGIE TOTALITAIRE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

L'ISLAMISME UNE IDÉOLOGIE TOTALITAIRE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Islamisme: comment combattre l’incendie?

JOSEPH FACAL

Supposons qu’un début d’incendie survient dans votre cuisine.

Il faut d’abord isoler la source, c’est-à-dire éloigner tout ce qui pourrait alimenter le feu. Puis, il faut priver le feu d’air.

C’est ce qu’il faudrait faire avec l’islamisme, mais nous ne le faisons pas: nous discutons de ses symptômes les plus visibles et non des sources du feu.

Prenez le débat sur le burkini. Je lis avec plaisir les chroniques de Richard Martineau, qui ferraille régulièrement avec des chroniqueuses de La Presse.

Sur le fond, je pense exactement comme lui: le burkini est la plus récente provocation pour donner toujours plus de place dans l’espa­ce public à une idéologie totalitaire.

Idiots utiles

Il est cependant impossible de concevoir une interdiction que l’on pourrait faire appliquer concrètement tout en respectant nos droits fondamentaux.

Le délicat pari de la démocratie occi­dentale est de donner des droits à des gens qui veulent nous les retirer. Mais ne pas interdire ne doit pas empêcher de condamner fermement au lieu de le banaliser.

N’y voir qu’un droit, s’en tenir à des considérations strictement juridiques, c’est entrer dans la cage d’un tigre affa­mé pour regarder de plus près ses jolies rayures.

La différence entre le droit de porter un burkini ou celui de porter un string est que les partisans du string ne visent pas à l’imposer à toutes.

Le string n’est pas l’un des porte-étendard d’un nouveau fascisme.

Je me pose cependant une question: débattre avec nos idiots utiles qui n’y voient qu’un choix personnel ou un bout de tissu est-il le meilleur combat à mener, bien que cela fasse de bonnes chroniques?

Faut-il écrire mille chroniques pour déplorer l’attitude de ceux qui ont, depuis longtemps, avalé la ligne, l’hameçon et le leurre du prêchi-prêcha multiculturaliste canadien?

Pouvez-vous concevoir une chroniqueuse de La Presse finissant par admet­tre qu’il se pourrait bien, finalement, que Richard Martineau ait raison?

Impossible, tout simplement. Imaginez l’éclat de rire!

Alors si ce n’est pas le meilleur usage à faire de nos forces, quel serait cet usage?

Foyers

Le burkini est un petit symptôme d’un mal beaucoup plus profond.

L’islam est une religion gravement malade, rongée de l’intérieur par des virus dont les foyers sont en Arabie saoudite et en Iran.

L’Arabie saoudite sunnite et wahhabite, et l’Iran chiite sont en concurrence pour imposer leur conception de l’islam au reste du monde.

La politisation du vêtement n’a commencé à se répandre que lorsque le régime des ayatollahs a pris le pouvoir en Iran, en 1979.

L’Arabie saoudite, elle, finance, dans le monde entier, la construction de mosquées, la diffusion des manuels scolaires les plus rétrogrades et asphy­xie toutes les tentatives de libéralisation de l’islam.

Elle alimente le terrorisme comme l’essence alimente un feu. C’est un des rares sujets sur lesquels Trump et Clinton sont d’accord.

Pour maîtriser un incendie, il faut s’en prendre à la source. Nos idiots utiles devront alors mettre leur idiotie au service d’autres causes.

Commenter cet article