LES CHEVALIERS DU CHRIST, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Publié le par clovis simard

LES CHEVALIERS DU CHRIST, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LES CHEVALIERS DU CHRIST, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LES CHEVALIERS DU CHRIST, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Concile de Troyes

Cet article est une ébauche concernant l’histoire et l’ordre du Temple.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Le concile de Troyes est un concile de l'Église catholique, ouvert à Troyes le 13 janvier 11291, afin de reconnaître officiellement l'ordre du Temple.

À l'automne 1127, Hugues de Payns veut faire connaître son ordre, qui traverse une crise de croissance, et qu'il souhaite étendre vers l'Occident.

Il part pour Rome avec cinq compagnons (dont Geoffroy de Saint-Omer) afin de solliciter du pape Honorius II une reconnaissance officielle. Celui-ci accepte et convoque un concile à Troyes. Le concile se tient sur le site de l'actuelle cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes, en présence de nombreuses personnalités religieuses dont le prologue de la règle primitive du Temple donne les noms2.

L'ordre est créé, et doté de la règle du « chevalier du Christ » : simplicité, pauvreté, chasteté et prières. Cette règle prend pour base la règle de saint Benoît, avec quelques emprunts à la règle de saint Augustin, que suivent les chanoines de l'ordre du Saint-Sépulcre aux côtés desquels vivent les premiers Templiers. L'ordre a plusieurs noms : la milice des Pauvres Chevaliers de Christ, les Chevaliers de la Sainte Cité, les Chevaliers du Temple de Salomon de Jérusalem, la Sainte Milice hiérosolymitaine du Temple de Salomon. Avec le temps, le nom le plus commun est celui de Templiers.

Liste des participants au concile[modifier | modifier le code]

Cette liste n'est certes pas exhaustive, mais elle est tout de même assez complète3,4.

  • Chanoines réguliers :
    • L'abbé de Reims, Ursion
    • L'abbé de Saint-Étienne de Dijon, Herbert (ou Humbert)
  • Templiers
    • Hugues de Payns, maître
    • Godefridus (=Gondemare ? (pt))
    • (Bernard) Rollandus (Marquisat de Provence, Vaucluse actuel)
    • Gaufridus Biso/Bisol = Geoffroy de Bossoit (comté de Hainaut, Frameries, Belgique actuelle)
    • Paganus de monte Desiderii = Payen de Montdidier (dans la Somme, en Picardie)
    • Archembaudum de Sancto Amano = Archambaud de Saint-Amand (ou Saint-Amant)

Commenter cet article