Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la conscience humaine(fermaton.overblog.com)

LA GÉOMÉTRIE DES BÉATITUDES, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

1 Novembre 2015, 00:43am

Publié par clovis simard

LA GÉOMÉTRIE DES BÉATITUDES, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA GÉOMÉTRIE DES BÉATITUDES, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
LA GÉOMÉTRIE DES BÉATITUDES, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

IL Y A CONVERGENCE(3 TRIANGLES COMPOSANT LE POLYGONE): DIEU, ROYAUME DE DIEU, FILS DE DIEU, TERRE PROMISE ET LE COEUR./Dr Clovis Simard,phD.

Les Béatitudes (Matthieu 5, 3-12)

Heureux les pauvres en esprit,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés,
car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de
toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.

CONTEXTE HISTORIQUE:

Dés le IVème siècle, les pèlerins se rendent en nombre à Jérusalem. Au IXème siècle, l’Empereur Charlemagne a même obtenu des musulmans que les chrétiens soient autorisés à se rendre en Terre Sainte. Tout se passe bien jusqu’en 969, Jérusalem est alors conquise par les Fatimides et le Calife Al-Hakim donne l’ordre de raser la rotonde du saint Sépulcre.

Le choc est ressenti dans toute la chrétienté. En 1095, le Pape Urbain II prêche la première croisade. Une première troupe constituée de gens du peuple très peu armés, se dirige vers la Terre Sainte, mais elle est rapidement taillée en pièces. Ainsi, en 1096, une deuxième troupe, beaucoup plus sérieuse, faite de chevaliers, se met en route vers le Moyen-Orient par quatre voies différentes. Après trois ans de route, de nombreux barons ( parmi lesquels: Godefroy de Bouillon , Robert de Flandre et Raymond de Saint-Gilles) avec près de 12000 hommes arrivent aux portes de Jérusalem: le 15 juillet 1099, Jérusalem est prise, le royaume de Jérusalem est alors créé. Godefroy de Bouillon ne sera à la tête de ce royaume qu’une année durant. Son frère, Baudouin I lui succède après sa mort. Un problème s’impose très rapidement: comment assurer la protection de tous ces pèlerins qui débarquent alors en Terre Sainte ? (terre soumise à de nombreux dangers).

LA CREATION DE L’ORDRE:

La réponse est donnée en 1118: Hugues de Payns, Geoffroy de Saint-Omer et 7 autres chevaliers, forment l’Ordre des « Pauvres Chevaliers du Christ ». Ces 9 chevaliers décident alors de se mettre au service de Dieu et du Roi de Jérusalem. Ils décident également de se soumettre à la règle monastique de Saint-Augustin et donc de faire vœux de chasteté et de pauvreté: Leur vocation est toute tracée, assurer le service et la protection des pèlerins entre leur lieu de débarquement et leur arrivée à Jérusalem. Très vite, Baudouin II apprécie leurs services et leur offre en 1119 une partie de son palais située à l’emplacement du temple de Salomon. (pour cette raison, on les appellera plus tard les Templiers). Cette période est la moins claire et la plus pauvre en événements de l’Ordre du Temple.

En automne 1127, Hugues de Payens a la volonté de faire connaître son Ordre. Il vient, avec 5 compagnons (dont Geoffroy de Saint-Omer) solliciter à Rome le Pape Honorius II pour une reconnaissance officielle. Ce dernier accepte, et convoque le concile de Troyes le 13 janvier 1128. Sont présents: Le cardinal Albano, 2 archevêques, 10 évêques, 8 abbés : L’Ordre du Temple est officiellement créé, il est doté de la règle du « moine soldat »: simplicité, pauvreté, chasteté et prières.

Accord de la papauté obtenu, l’Ordre du Temple est alors exempté de toute emprise de seigneurs, roi et clergé, et également exempté d’impôts, dîme. Le seul à avoir autorité sur cet Ordre est le Pape en personne. A partir de cette date, l’Ordre du temple se lance dans un recrutement tout azimut, on commence à voir les Templiers un peu partout en Europe. De toutes les terres d’Europe, affluent donations, héritages, sous forme d’églises, de places fortes, de terres, etc.

En 1130 , la puissance des Templiers est immense. En 1127, ils n’étaient que neuf, en 1130 ils sont plusieurs milliers! Leur fortune devient vite considérable, l’Ordre est protégé directement par le Pape, ils n’ont aucun impôts, les donations sont de plus en plus nombreuses (on assiste même à des refus de terres de la part des Templiers ), les butins de guerres sont propriétés de l’Ordre, et enfin, ils ont leurs propres ports et leur propre flotte. En 1131, les Templiers deviennent l’armée régulière du royaume de Jérusalem.

L’ORGANISATION DES TEMPLIERS:

Les classes:

Les Templiers, ces moines soldats, étaient connus pour ne pas reculer même à un contre trois et pour ne jamais abandonner le combat. Leur ennemis les respectaient pour leur bravoure et leur loyauté. L'Ordre comportait 3 classes principales:

Les Chevaliers, qui étaient habillés en robe blanche et croix pattées rouges. Ils viennent obligatoirement de la noblesse. Ils sont assistés par des Sergents (ils constituaient le gros de la troupe) issus de la bourgeoisie ou du peuple. Viennent enfin les Chapelains, habillés en robe grise, et croix pattées rouges. (Ils gardaient souvent une paire de gants ). Viennent ensuite les Ecuyers, en robe grise et croix pattées rouges, les Frères de Métiers qui pouvaient être: artisans, laboureurs, maçons, scribes , etc …

Leur tenue était impeccable. Le chevalier porte généralement un ample manteau blanc, timbré d'une grande croix rouge à 8 pointes (enlever son manteau équivalait à le dégrader) tandis que les autres membres portent le brun ou le gris. Durant le combat, Chevaliers et Sergents portaient le Haubert et la Cotte de mailles, et un écu en bois et cuir. La masse à pointes, la lourde épée et la lance courte constituaient leur panoplie d'armes (accompagné d'un poignard et de 2 couteaux).

Les missions de l'Ordre :

Pour faire face aux déplacement des pèlerins et à l'expansion extraordinaire de l'Ordre, les Templiers mirent en place plus de 9000 commanderies en Europe et en Terre Sainte. (dont 1700 en France ). En général, la vie d'un Templier est surtout faite d'escortes, de prières et de travaux en tout genre.

La garde des états, des comtés, des baronnies et des châteaux en Terre Sainte est le plus souvent confiée aux Templiers. Ils sont chargés également de la protection des pèlerins, de la défense des pistes, des gués, des défilés, des puits et des forteresses. De plus, l'Ordre du Temple doit réaménager, fortifier et construire de nombreux points stratégiques ainsi que leurs fameuses forteresses ou châteaux forts. Il faut imaginer que durant presque deux siècles, ce réseau construit grâce à l'intelligence, à l'influence et à la puissance de l'Ordre, fut attaqué, assiégé, maintes et maintes fois par tous les ennemis de la chrétienté: Sarrasins et autres…

Devises et Blasons:

Les Chevaliers du Temple tiennent dans leur mains les deux instruments de leur mission: l’épée, puisqu’ils sont chargés de défendre les lieux saints et de protéger ceux qui s’y rendent (ils sont déterminés à ne fuir aucun infidèles), et la charrue, qui leur permettra de mettre en culture les terre de l’occident pour approvisionner l’Orient en céréales et en bétail.

Leur cri de guerre était : " A moi , beau sire ! Baucéant à la rescousse ! "
Leur mot de ralliement était : " Vive Dieu Saint Am
our ! "

Leur devise ( verset du Psaume 113) était: « Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da glorian » (Non pour nous, seigneur, non pour nous, mais à ton nom seul donne la Gloire !)

Le Baucéant:

Le blanc du Baucéant symbolise la Franchise et la Bienveillance envers les amis, le noir quant à lui annonce des guerriers terribles pour les ennemis ! Mais, selon l'érudit Probst-Biraben, le blanc et noir évoqueraient plutôt la lumière et les ténèbres.

Le sceau des Templiers:

Discipline et Hiérarchie:

A la tête de l’Ordre se trouve le Grand Maître. Elu à vie, il préside aux destinées de l'Ordre. Sa maison était composée d'un chapelain, d'un écuyer, d'un interprète, d'un maréchal-ferrant, d'un cuisinier, de deux palefreniers et quelques valets. De plus, il se déplace toujours avec deux chevaliers derrière lui. En campagne, sa tente occupait le centre du camp. En guerre, le Grand Maître se place toujours à l'endroit le plus critique de la bataille. Il y eu 22 grands maîtres de Hugues De Payns (1118–1136) à Jacques de Molay (1293-1314).

L'Ordre était administré par une discipline très stricte, à l’instar des monastères. Le Grand Maître est chargé de faire respecter la règle. Il peut donner la discipline. Les sanctions pouvait être très sévères. Trois fautes existaient au sein de l'Ordre: Les fautes légères, qui pouvaient entraîner des privations diverses et des travaux répugnants, les fautes graves (flagellations sur le dos) et les fautes très graves: telles que simonie (vente d'objet saints), lâcheté, hérésie, trahison, meurtre d'un chrétien qui entraînaient l'exclusion de l'Ordre. De plus, le coupable devait se retirer dans un abbaye Cistercienne, sinon, il était emprisonné à vie, pour ne pas divulguer les secrets de l'Ordre.

Les Templiers Banquiers:

Mais, comment ont ils réussi à réunir une si grande fortune? tout simplement parce qu’ils gèrent les fortunes de nombreux rois et seigneurs. Les Templiers ont eu à leur charge le trésor des rois de France, tel que Philippe Auguste, Saint Louis et Philippe Le Bel . Ils inspirent une grande confiance, ils attirent donc les moyens financiers. C'est eux qui ont inventés le chèque, et ils créent un système de comptes courants. Enfin, ils instituent des lettres de change, ce qui facilite les voyages des pèlerins car ces derniers ont peur d'emporter avec eux le si peu d'argent qu'ils ont, par conséquent, ils laissent leurs biens en Europe, contre quoi les Templiers leur donnent une lettre de change. Arrivés en Terre Sainte, ils présentent leur lettre de change dans une commanderie templière, contre quoi les Templiers lui rendent son argent.

DES HAUTS FAITS MILITAIRES:

1148: Sans l'intervention de l'Ordre et du maître Evrard des Barres, l'armée de Louis VII aurait été massacrée, car ils permettent aux troupes du Roi de France d'échapper au piège mortel des défilés vertigineux de Cadmus et au harcèlement des Byzantins et des Musulmans .

1153: Lors de l'assaut de la ville fortifiée d'Ascalon , Bernard de Tremelay avec 40 Templiers s'interposent et empêchent les croisés de se précipiter en masse par une brèche ouverte dans le mur de l'enceinte. Ils y pénètrent, alors encerclés par les défenseurs, ils finissent tous pendus aux murailles .

1169: Saladin prends le pouvoir en Egypte. Il sera le plus important mais aussi le plus intelligent des ennemies jurés des Templiers et de la chrétienté en générale.

1177: Baudouin IV et 500 chevaliers (dont 80 Templiers) remporte la victoire sur 30 000 mamelouks de Saladin à Montgisard !

1187 : Malgré les accords passés, le Grand Maître Gérard de Ridefort attaque avec seulement 150 chevaliers une troupe de 7000 mamelouks qui s'en retournaient chez eux. Au soir 147 têtes de chevaliers se balancent au bout des lances.

1187: Contre toute logique, Ridefort réussi à convaincre le Roi de Jérusalem de se lancer à la poursuite de l'immense armée sarrasine (60000 hommes commandés par Saladin en personne). Conclusion: Un massacre parmi les Templiers

1219 : Grâce aux Templiers, le Roi de Jérusalem reprend Damiette .

1228 : 6ème croisade . Les Templiers entrent en conflit direct avec Frédéric II (de l'Empire Germanique) car il veut avoir sous son contrôle le Royaume de Jérusalem.

1244 : 7ème croisade, Jérusalem est attaquée de nouveau par les Turcs. (312 chevaliers du Temple sur 348 sont tués au combat). Louis IX arrive durant cette année en Terre Sainte, son armée est mise en déroute rapidement et le roi est fait prisonnier. Damiette est perdue.

1249: Sans les conseils des Templiers, le Roi de France Louis IX (plus connu sous le nom de Saint Louis) n'aurait jamais pu défaire l'armée du Sultan d'Egypte, ni s'emparer de Damiette .

1250: Les Templiers sont à l'avant garde de l'armée franque devant Mansourah en Egypte. Passant outre les ordres de Saint Louis, le Comte Robert d'Artois s'empare du camp égyptien et décide de s'enfoncer dans la cité, le grand maître de l'Ordre qui est alors Guillaume de Sonnac le supplie d'attendre . Hélas, le Compte Robert d'Artois ne veut rien entendre, la suite étant prévisible, le comte, le maître et les 280 Templiers sont massacrés à l'arme blanche par les mamelouks dans les rues de la ville

1254-1288 : S'en suit de nombreuses attaques des mamelouks sur tout le royaume de Jérusalem: Beaucoup de citadelles, points stratégiques, etc … tombent alors durant cette période. ( Césarée, Saphet, Jaffa, Antioche, le Châtel-Blanc des Templiers et le fameux Jacques de Molay devient maître du Temple.

L'ARCHITECTURE:

Afin d’asseoir leur mission, les Templiers créent des Commanderie, basées sur la hiérarchie de l’Ordre. La maison principale est établie à Jérusalem, c’est la résidence du Grand Maître et de ses deux principaux commandeurs. A la tête de chaque province est désigné un maître qui porte la responsabilité de ses commandeurs, de ses chevaliers et de ses paysans.

En Orient, les commanderies ont une vocation guerrière (elles sont toutes fortifiées). En Occident, elles sont plus tournées vers l’exploitation agricole (défrichement, irrigation, assainissement etc.).

L'architecture templière nous a laissé des nombreux messages symboliques gravés dans la pierre. L'arc brisé, appelé par dérision l'art gothique, a été introduit par les Templiers. Il symbolise l'élancement et la légéreté . On peut le retrouver dans de nombreuses églises et chapelles. Les feuilles de chêne , symbole de pérennité , se trouvent également souvent dans ces même batiments. De nombreux autres symboles viennent des Templiers: l'équerre (qui signifie le travail dans la rectitude), Le compas (évaluation des ses possibilités) et le laurier (symbole d'immortalité). Dans l'architecture templière, on retrouve souvent des images de la vierge Marie, ils lui témoignent une vive adoration.

L'octogone et le chiffre 8 apparaissent dans les constructions templières en mémoire des 8 béatitudes évangéliques ayant servi d'exordes au discours du Christ sur la montagne. (De nombreuses tours sont octogonales et leur croix contient 8 branches)

LA DISPARITION DE L'ORDRE:

Forte de plus de 15 000 lances, la milice templière constitue un état dans l'état. Ce qui représente un très gros danger pour le pouvoir de Philippe Le Bel, roi de France de l'époque. L'Ordre est international par essence, mais Philippe Le Bel a des idées nationalistes et totalitaires, d'où de nombreuses désapprobations. Le roi a peut être eu peur que son fils qui le succédera (Louis X) ne soit pas capable de contrôler les Templiers. Certains historiens pensent que le Roi lui même a fit acte de candidature auprès de l'Ordre, mais certains disent que c'est son autre fils ( Philippe le Long ) qui le. De toute façon, le refus alors répondu, entraîna une grande rancune de la part de Philippe le Bel .

Après le désastre de Saint-Jean d'Âcre (28 mai 1291 ), les Templiers se replient en Europe, et s'installent dans leur maison chevétaine de Paris, ce qui accroît la méfiance du Roi. A cette époque, le temple emmagasine une véritable, et comme le Roi est criblé de dette ….

De nombreuses personnes pensent que comme la Terre Sainte est perdue, l'Ordre a échoué dans sa mission et n'a donc plus aucune raison d'être. L'Ordre a bénéficié de nombreuses protections ce qui entraîne tout naturellement des jalousies. Beaucoup de mensonges et de médisances ont été répandus sur le dos des Templiers par des Templiers renégats (Esquieu de Floyran par exemple) au sujet de Sodomie, hérésie, idolâtrie. On les accuse également de se préoccuper plus de politique que de théologie. Enfin, certains disent que vers les quinze dernières années de leur existence, les Templiers étaient devenus orgueilleux et avaient une haute opinion de leur mission et de leur Ordre. Le pape Clément V sait qu'il doit sa tiare au Roi de France, par conséquent, Philippe le Bel est assuré d'une certaine neutralité.

Jacques De Molay: En 1307 , il est alors le grand maître de l'Ordre (depuis 1295). Il a un caractère borné, il est franc, peu enclin aux concessions. En 1306, il a refusé de fusionner l'Ordre avec celui des Hospitaliers (chevaliers de Saint Jean de Jérusalem).

Guillaume de Nogareth: Procureur du roi, c'est lui qui va faire arrêter les Templiers. C'est un être dégouttant et abject. Il est même allé jusqu'à insulter le pape Boniface VIII à Agnanie en 1303, lequel meurt 3 jours plus tard après cet affront .

Le Pape Clément V: De son nom Bertrand de Goth, ancien archevêque de Bordeaux Il doit sa tiare à Philippe le Bel et n'est pas très courageux. En 1312, il signera une Bulle « Vox in Excelso » qui va supprimer l'Ordre officiellement.

Le Roi Philippe le Bel: C'est un être fourbe, cynique, lâche, jaloux, avide. On l'a surnommé le "Faux monnayeur", d'ailleurs le peuple faillit le lyncher pour cela. Tout ce qu'il veut: c'est le pouvoir absolu .

Le Drame:

-1307 : Tous les sergents de "l'armée" du Roi de France, ouvrent leur missive scellée reçue il y a plus d'un mois mais qui ne devait être ouverte que le 12 octobre 1307. La plupart des Templiers de France et les dirigeants de l'Ordre sont arrêtés par les agents royaux. La règle de l'Ordre interdit de faire couler le sang d'un chrétien, c'est pourquoi, aucune défense n'est opposée. Les interrogatoires commencent le jour même et les agents du Roi doivent par tous les moyens obtenir la confirmation des accusations: Ils sont accusés d'homosexualité, de sodomie, de s'être adonné à l'Islam, d'adorer une idole surnommée le Baphomet, de faire de la Sorcellerie .

Durant cette période 138 Templiers de Paris et des environs sont remis aux officiers du Roi. La torture sera beaucoup employée (36 Templiers environ vont mourir sous la tortures) et ils finissent tous par avouer les accusations car ils ne résistent pas aux conditions de détention et aux séances de questions (os écrasés, dents arrachées, membres écartelés ou disloqués, aux tenailles, etc.)

-1308 à 1310: le Pape ordonne l'arrestation des Templiers dans tous les états et qu'ils soient remis à la justice. Lentement les tortures continuent, les aveux sont toujours présents. Durant cette période, de nombreux Templiers ont réussi à fuir de France, et à atteindre les autres pays d’Europe. 54 Templiers sont condamnés à mort, et sont brûlés vif le lendemain tout en se déclarant innocents.

-1312: Par la bulle « Vox clamantis » Ou « Vox in excelso », la dissolution officielle du temple est donnée. Le concile qui siège jusqu'en mai 1312 confie tous les biens de l'Ordre aux Hospitaliers. (Mais une grande part arrive dans les mains de Philippe le Bel).

-1314, sur la place de Notre Dame, Jacques de Molay et trois autres Templiers comparaissent devant un tribunal ecclésiastique (acquis à la cause du Roi). Jacques de Molay et les autres rejettent toutes les accusations, dénoncent les tortures, prennent la foule et le ciel à témoins. On tente de les bâillonner. Ils continuent de clamer leur innocence. La foule s'agite et s'interroge devant une telle force de conviction. On ne leur laisse pas le temps de réfléchir plus avant, on les conduit sur une île de la Seine par ordre de Philippe le Bel. Un bûcher a été dressé et les attend. Ils sont alors brûlés vifs.

MYSTERES AUTOUR DE L'ORDRE DES TEMPLIERS:

La Malédiction Templiére:

Durant le bûcher , Jacques de Molay qui commençait à être brûlé vif se serait écrié : « Soyez maudits, Pape Clément, Roi Philippe, avant un an je vous assigne à comparaître devant le tribunal de Dieu ! ». Ce qui suivit entraîna la naissance de cette " « Malédiction Templière »: Le 20 avril 1314: le Pape Clément V meurt dans son lit. Ce fut un des seuls rois à finir aussi mal, car à sa mort, tous ces valets se sont partagés ses possessions et se sont enfuis. Le 20 novembre 1314: Philippe le Bel meurt d'apoplexie. La coïncidence est troublante….

Le Baphomet:

Voici une des plus troublantes énigmes du procès des Templiers. Le 28 mars 1309, la commission d'enquête instituée contre l'Ordre se réunit dans l'île de la cité. Tirés de divers geôles, 89 inculpés entendirent les 119 articles de l'acte de l'accusation. Pendant cette lecture, ils protestèrent avec indignation . Voici un extrait :

Dans leur langage secret, les Templiers auraient appelé cette mystérieuse idole le Baphomet. Il y eu de nombreux témoignages rassemblés par l'inquisiteur Guillaume de Paris :

Extrait du procès verbal des commissaires royaux allant perquisitionner au temple de Paris:

«…les commissaires lui demandèrent de présenter toutes têtes en métal ou en bois. Guillaume de Pidoye apporta une grande tête, belle, en argent doré, qui avait la figure d'une femme et renfermait les os d'une tête, enveloppés dans les plis d'un linge blanc cousu et une autre étoffe rougeâtre...»

D'autres interrogés affirment avoir vu ce Baphomet: 2 à 3 visages, le diable incarné ,apparaît sous la forme d'un chat, parle en langage humain, tantôt barbu tantôt glabre, parfois imberbe à l'européenne parfois ornée d'une barbe à la musulmane. Ce Baphomet aurait-il été le symbole d'un « trans-œcuménisme » ? Reliant la sagesse de l'islam et de la chrétienté ? ou peut être la représentation de l'homme parfait ?

Histoire du Comte de Champagne:

Entre 1104 et l'an 1105, le Comte de Champagne et Hugues de Payns quitte la France pour aller en Pèlerinage en Terre Sainte et surtout à Jérusalem. De 1114 à 1115 : Ils sont de nouveaux partis en pèlerinage . Hugues de Champagne rentre en France, a ce moment la , certains abbés de Citeaux commencent à étudier de nombreux textes hébreux.

En 1119, le temple de Salomon est donné aux « Pauvres chevaliers du Christ ». Durant la période 1119-1126 , on perd trace des 2 Hugues et de l'Ordre en général, on sait seulement que l'Ordre a fait de nombreuses recherches historiques et de nombreuses fouilles archéologiques sous le Temple de Salomon ! En 1126, le Comte Hugues de Champagne, quatre à cinq fois plus riche que le Roi de France, renie ses enfants , sa femme , laisse ses terres et sa fortune et rejoint l'Ordre du Temple en Terre Sainte (il se met alors sous les ordres de son ancien vassal: Hugues de Payns ).

En janvier 1128, Hugues de Payns et 5 de ses compagnons sont alors rentrés en France . Le 13 de ce même mois , ce tient le concile de Troyes: L'Ordre du Temple est officiellement créé et sous l’autorité du Pape devient intouchable ! Dés 1130, l'Ordre devient très puissant et son expansion ne fait que progresser dans toute l'Europe et en Terre Sainte.

Commenter cet article
P
http://laveritenevousplaira.wix.com/laverite<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Réveillons nous<br /> Ce livre est une bombe nucléaire de connaissance!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!<br /> A lire d urgence<br /> faites tourner l 'info<br /> "La vérité ne vous plaira pas ! Le livre interdit"<br /> sur amazon<br /> <br /> Vous comprendrez mieux ce qui se passe en ce moment.....
Répondre