Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De la conscience humaine(fermaton.overblog.com)

THÉORÈME ASTRO, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

24 Septembre 2015, 02:57am

Publié par clovis simard

THÉORÈME ASTRO, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
THÉORÈME ASTRO, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
THÉORÈME ASTRO, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)
THÉORÈME ASTRO, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

THÉORÈME ASTRO(Ref:Le BLOG fermaton.overblog.com)

Croire c'est connaître

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine) et la loi d'Équilibre d'Einstein, l'Astrologie se résume à 12 signes : trois (3) de Feu(F=Bélier, Lion et Sagittaire), trois (3) de Terre(T=Taureau, Vierge et Capricorne), trois (3) d'Air(A=Gémeaux, Vénus et Verseau) et trois (3) d'eau(E=Cancer, Scorpion et Poissons.

Les signes d'air et de feu peuvent être regroupés en un modèle d'INTRICATION semblable à une étoile de David de six (6) pointes. Il en est ainsi pour les signes d'eau et de terre.

Les deux étoiles peuvent se superposer en rotation décrivant une spirale en trois (3)dimensions dont l'Énergie globale (En) s'exprime mathématiquement

(En) ≥

(√T1,√T2,√T3,√E1,√E2,√E3,F1,F2,F3,A1,A2,A3)

ou

(En) ≥ (√T1,2,3, √E1,2,3, F1,2,3, A1,2,3)

ou

(En) ≥ (√TE1,2,3, FA1,2,3)

Cette dernière équation se rapproche de la célèbre équation d'Einstein E=mc2

Il existe deux (2) faiblesses à la connaissance astrologique:

1- Il n'existe pas d'histoire sur l'évolution des idées en astrologie. On se situe sur des épaules de nains.

2- Pas de décohérence si on prend une image de la physique quantique.

LA SCIENCE:

Les scientifiques considèrent l'astrologie comme une pseudo-science ou une superstition[1],[2],[3],[4]. Un sondage mené en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne indique qu'une personne sur quatre (25%) pense que « la position des étoiles et des planètes peut affecter la vie d'une personne »[5].

RÉFÉRENCE:

IMAGINARY - Galerie: Herwig Hauser

C.Q.F.D

Commenter cet article